L’histoire de la commune

Avant-Propos

Pour l’essentiel cette « Histoire de Thusy » utilise l’

Histoire de la Savoie publiée sous la direction de Jean-Pierre Leguay

Tome I, La Savoie des origines à l’an mil, J. Prieur, A. Bocquet, M. Colardelle, J.- P. leguay, J. Loup, J. Fontanel
Tome II, La Savoie de l’an mil à la Réforme, R. Brondy, B. Demotz, J.-P. Leguay
Tome III, La Savoie de la Réforme à la Révolution, R. Devos, B. Grosperrin
Tome IV, La Savoie  de la révolution à nos jours, A. Palluel-Guillard, Ch. Sorrel, G. Ratti, A. Fleury, J. Loup, J. Fontanel
L’ensemble est paru entre 1983 et 1986 aux Editions Ouest-France Université

Et les N° 21 et 22 de la Revue « Les Amis du vieux Rumilly et de l’Albanais»2003 et 2004.
Articles de Jean Brunier

Jusqu’à l’an mil le travail sera fait à partir de la Carte archéologique de la Gaule
Pré- inventaire archéologique publié sous la responsabilité de M. Provost

Le volume consacré à la  Haute-Savoie  est due à :
F. Bertrandy ; M. Chevrier et J. Serralongue.
C’est une « co-production » Conseil Général de Haute-Savoie, Académie des inscriptions et belles Lettres, Ministères de la Culture et de l’Education nationale
Disponible en librairie, diffusé par les Editions de la Fondation Maison des sciences de  L’homme (1999)

Jusqu’à l’an 1000, le travail sera fait à partir de cette « Carte archéologique de la Gaule » qui, pour simplifier, va de la Préhistoire  aux Burgondes,

Donc un peu de patience…

2 éléments pour dire :
L’un à vérifier…. ( d’après l’Abbé Duret),                A partir du II ème siècle avant JC, (conquête du pays par les romains en –121) les nobles romains Thudésius, Solumnius et Cossius auraient hérité des terres de Thusy (en latin THUDESIACUS, domaine de Thudésius) Thudésius aurait résidé au chef lieu actuel, son domaine étant limité du coté de Versonnex et de Menthonnex par la Morge, et à l’est par le nant de Croisonnaz. Thusel où il y aurait eu  ses vignes et celliers, aurait fait  partie du domaine.
L’autre assuré : En 866, Lothaire II, régnant sur la Bourgogne, donne à son épouse Thietberge, des biens royaux, dont certains situés dans le Pagus Genevensis (Genevois) Par un acte passé à Lyon le 6 novembre 879, Boson, roi de Bourgogne, Arles et  Provence, neveu et héritier de Thietberge, fait dont  de ces biens à l’Abbaye de Tournus (près de Mâcon), dont le Curtem Tudesio (paroisse de Thusy, avec ses serfs). Ce document mentionnant le nom de Thusy est le plus ancien qui nous soit resté.

Le strict cadre chronologique n’est pas forcément respecté, ce pour mettre en avant quelques thèmes : maisons fortes, histoire des hameaux, Eglise, vie religieuse……

Les grandes lignes sont tracées de 1032 à 1870 en se rappelant que Genevois et Albanais restent sous l’autorité du Comte de Genève jusqu’en 1401.

Disponible de suite

Les grandes Lignes

Un peu d’histoire démographique

Maisons Fortes

Les hameaux

Eglise : histoire d’un bâtiment

Vie paroissiale et pratique religieuse

A venir dans les prochaines livraisons !

Des syndics aux maires :  quelques délibérations…

Ce travail à compléter, corriger, améliorer est dû à

Jean Lamarche

Bernard Bonnafous

André Barbet